Transmettre notre la culture régionale et assurer l’employabilité future des jeunes haut-rhinois dans l’espace trinational et plus largement en Europe, c’est l’engagement doublement vertueux du Conseil départemental du Haut-Rhin qui consacre cette année 1,8 M€ pour le développement du bilinguisme...

Mìr sìnge mìtnànder !

Quinze titres en alsacien et en allemand offerts par des artistes incontournables de la scène régionale – Jean-Pierre Albrecht, Gérard Dalton, René Egles, Nicolas Fischer, Isabelle Grussenmeyer, Léopoldine HH, Serge Rieger et Roger Siffer – que demander de mieux pour chanter tout l’été en alsacien avec nos enfants !..

Les effets positifs du bilinguisme sur le cerveau

Le bilinguisme stimule le cerveau et entraîne des avantages cognitifs chez les enfants, les adultes en bonne santé ainsi que les patients atteints d’une pathologie neurologique, comme la maladie d’Alzheimer, c’est ce  qui ressort de la thèse d’une doctorante de l’université de Gand, en Belgique...

Un article publié sur le site de l’Agence Science-Presse nous révèle les conclusions étonnantes d’une récente étude sur le bilinguisme. Celle-ci tend à montrer que les langues mettent l’emphase sur certains éléments : telle langue, sur l’organisation spatiale, par exemple et telle autre sur le temps...